RockShox Monarch 4.2 (09) avis, £ 225.09

RockShox a souvent eu du mal à maîtriser ses chocs arrière, mais sa dernière gamme Monarch pour le cross-country et le vélo de piste possède enfin ce qu'il faut pour aller de l'avant avec la référence actuelle du secteur, le Fox Racing Shox RP23.

Dans le corps compact de notre modèle haut de gamme Monarch 4.2 se trouve essentiellement une version miniaturisée de l'amortisseur Motion Control utilisé dans la fourche SID, avec des réglages similaires - Floodgate on / off, seuil de décharge et vitesse de rebond - le tout accessible via une connexion de haute qualité boutons en aluminium usinés et anodisés. Bien que le ressort pneumatique adopte la configuration plus simple de Solo Air de RockShox plutôt que le système plus complexe Dual Air, les pressions négatives et positives sont automatiquement égalisées pour une conduite la plus fluide possible.

Sans surprise, le Monarch offre la même qualité de roulement que le SID à l'avant et est impressionnant, tout comme le RP23. Les petits et les grands impacts sont exceptionnellement bien contrôlés et les réglages de l'amortisseur offrent une plage impressionnante. En outre, la capacité d’air standard est beaucoup moins forte que les versions précédentes de RockShox. S'il est toujours un peu trop progressif à votre goût, il existe une option haut volume astucieusement conçue qui peut être ajustée sans outils pour indiquer le taux de ressort souhaité.

Les poids sont également comparables: notre échantillon de 200 x 50 mm ne pèse que 234 g sans matériel, contre 244 g pour le RP23. L'option volume élevé ajoute encore 36g.

Le plus impressionnant, cependant, est la douceur avec laquelle le monarque a fait ressentir nos vélos d’essai tout au long de la course, bien que cela ne soit dû à aucune amélioration interne par rapport au RP23. RockShox équipe le Monarch de son propre matériel en aluminium anodisé dur offrant un frottement inférieur à celui du matériau en aluminium brut habituel. Il tourne beaucoup plus facilement et presse même avec moins d'effort, sans outils.

Les inconvénients sont peu nombreux et de nature triviale. La seule chose que nous puissions trouver est le bouton de réglage du rebond, difficile à atteindre, que nous sommes presque disposés à oublier compte tenu de la soupape à air rabattable très pratique.

Si vous possédez déjà un RP23, les performances comparativement excellentes du Monarch 4.2 ne suffisent pas à elles seules à justifier le coût du swap. Cependant, ceux qui cherchent à mettre à niveau quelque chose de moins devraient payer un regard dur au Monarch 4.2 et le matériel RockShox anodisé (qui conviendra aux Ɠillets Fox) est une évidence.

Laissez Vos Commentaires